1 Followers
26 Following
meilleurlasers

meilleurlasers

Laser ultra puissant a vendre

Un système d’optique adaptative a besoin d’une référence, une « étoile guide » pour calibrer le senseur de front d’onde du télescope. Cette étoile doit être suffisamment brillante et située au voisinage de l’astre observé. Or, malgré le nombre élevé d'étoiles, l'opération n'est pas simple, alors les scientifiques ont eu l'idée de créer une étoile virtuelle. Cette étoile est une étoile vente pointeur laser . Le système d'optique adaptative envoie un faisceau laser dans les couches de sodium de la mésosphère (entre 50 km et 100 km d'altitude), celui-ci "rebondit" et une étoile artificielle apparait. Bien que cette étoile laser pose un tas de problèmes techniques, c'est grâce à elle que le système détermine "correctement" l'instabilité de l'air au voisinage de l'objet observé.

En optique adaptative, l'étoile laser permet de ne pas être dépendant d'une étoile réelle, proche de l'objet observé. Les effets perturbateurs de l’atmosphère terrestre sont réduits et les scientifiques obtiennent des images plus nettes.
Cette étoile guide laser ultra puissant , créée artificiellement dans le champ d'observation, améliore la qualité de la correction des télescopes terrestres qui utilisent l'optique adaptative.

Le faisceau laser de Yepun, l'un des quatre télescopes du VLT, traverse le ciel du sud et crée une étoile artificielle à une altitude de 90 km dans la mésosphère de la Terre. Le Laser Guide Star (LGS) est utilisé comme référence pour corriger l'effet de flou de l'atmosphère sur les images. La couleur du laser est réglé avec précision pour dynamiser une couche d'atomes de sodium présents dans l'une des couches supérieures de l'atmosphère. La couleur du laser a la même couleur que les réverbères au sodium de nos villes. Lorsque les atomes de sodium sont excités par la lumière du laser vert 3000mW , les atomes deviennent incandescents, formant une petite tache lumineuse qui peut être utilisé comme une étoile de référence artificiel pour l'optique adaptative. Grâce à cette technique, les astronomes peuvent obtenir des observations beaucoup plus nettes. Par exemple, lorsqu'ils regardent vers le centre de notre Voie Lactée, les chercheurs peuvent mieux observer le ballet des étoiles, le gaz et la poussière qui gravitent autour du trou noir supermassif central.

Les astronomes du Very Large Telescope à Cerro Paranal au Chili, utilisent un faisceau laser vert prix dirigé dans la direction de l'observation pour créer une étoile artificielle pour l'optique adaptative. La couleur du laser, réglée avec précision, dynamise les atomes de sodium présents dans l'une des couches supérieures de l'atmosphère. Crédit image Yuri Beletsky Observatoire Paranal de l'ESO, Chili.

Laser 30000mW

Mais pourquoi ces gens braquent-ils un puissant rayon laser en direction du centre de la galaxie ? Rassurez-vous, il ne s’agit pas là des premières hostilités d’une quelconque guerre galactique. Bien au contraire, les astronomes européens du VLT, au Chili, essayent grâce à ce laser de mesurer les distorsions de l’atmosphère terrestre en perpétuel mouvement. En observant en permanence les atomes de haute altitude excités par le laser, et qui forment pour la circonstance une sorte d’étoile artificielle, les astronomes peuvent mesurer en temps réel l’évolution de la turbulence atmosphérique. Cette information est alors transmise au miroir des télescopes du VLT qui se déforment en conséquence de façon à compenser la turbulence. Dans le cas présent, le VLT observait le centre de notre galaxie, aussi il était nécessaire de connaître l’état de la turbulence atmosphérique dans cette direction. Et pour ce qui est d’un conflit intergalactique, vu depuis le centre galactique, l’évènement n’avait aucune chance de faire de victimes. À une telle distance, la lumière de ce puissant laser se confond totalement avec le rayonnement du Soleil, les deux ne formant au total qu’une pale et lointaine petite étoile.